samedi 29 décembre 2007

Test et avis de la mini cigarette électronique RUTOO et de la mini cigarette électronique Easy-Smoke

Les 2 marques RUTOO et EASY-SMOKE (Nouvelle-vision) proposent un modèle très proche.
La mini cigarette électronique Easy-Smoke fait 0,5 millimètre de moins en longueur et fait un peu plus de fumée que la Rutoo.


Le goût que j'ai testé est "tabac" en version "hight" (1.6% de nicotine) et "low" (1,1 % de nicotine) .

Le goût n'est pas exactement ressemblant à celui d'une vraie clope et est assez fade...Ça a un tout petit peu l'odeur d'une Camel, c'est a dire avec un arrière goût extrêmement léger de caramel.

Les mini-cigarattes électroniques se décomposent en 3 parties:


- la parti blanche représente la batterie et se vise sur la partie avec la bague dorée.

- le mécanisme d'atomisation est maintenant tout petit, c'est la partie avec la bague dorée avec une petite excroissance pour le mécanisme électronique. Pour le voir, il fait donc enlever la batterie et le faux filtre.

- les cartouches de recharge, sont directement inclusent dans le faux filtre (le liquide / coton est au fond). Chaque recharge est donc un nouveau filtre.

Commençons par les avantages des ces mimi-cigarettes électroniques :

- Le premier saute aux yeux : le look / design. De gros progrès ont été fait du point de vue de la miniaturisation (environ 3 cm de différence seulement avec une véritable cigarette). Elle a réellement un look de vraie clope avec imitation du filtre et même un petit cerclage doré (comme sur les Malboros light).

- Deuxième avantages, un nouveau système de fixation (un pas de vis) pour les cartouches de rechanges : très astucieux et quasiment aucune fuite.


Passons aux inconvénients des mini-cigarettes électroniques : - La quantité de fumée : la Easy-Smoke fait d'avantage de fumée que la Rutoo, mais comparativement la cigarette électronique SEDANSA V.2 fait qu'en même environ 1/3 de fumée en plus. Enfin, les mini-cigarettes électroniques s'utilisent différemment : il faut tirer un peu plus fort dessus...

- Les recharges / cartouches de remplacement : elles durent moins longtemps (la zone pour le liquide/coton est plus petite...) et il est assez difficile de voir le niveau d'utilisation de la recharge car le coton est tout au fond du faux filtre (pour savoir quand en changer).

- Les batteries ont une autonomie d'environ 2h (contre 5h avec un modèle classique)

- Le look "imitation vrai clope" risque de poser d'avantage de problèmes pour s'expliquer avec les autorités ou aux enquiquineurs...Enfin d'un point de vue "arrêt de la cigarette" (et psychologique) est-il bien d'avoir une cigarette électronique si ressemblante à une vraie clope...

En conclusion, la mini cigarette électronique a l'avantage d'avoir un look "ravageur" et plus "commercial", mais ses performances (fumée et d'autonomie des batteries et cartouches) sont légèrement décevantes.

Mais j'aime bien cette "mini"(surtout la
EASY SMOKE), elle a vraiment de la "gueule" et fait son petit effet en public (les gens sont encore plus bluffés grâce à la ressemblance avec une vraie clope)...

Malgré tout, pour une utilisation quotidienne je préfère la SEDANSA (pour l'autonomie des batteries et des cartouches ; et pour le volume de fumée plus important) ; en attendant des améliorations sur ces versions "mini qui ne sauraient tarder tant le marché de la cigarette électronique évolue vite...

Avec les économies liées à l'arrêt du tabac, rien n'empêche d'avoir un modèle normal et un mini. D'ailleurs, perso, je me ballade toujours avec 2 cigarettes électroniques ou cas ou l'une d'entre elle tombe en rade de batterie ou de cartouche...(c'est plus rassurant, et évite de tomber dans un rechutage "facile").

jeudi 20 décembre 2007

Continuer à fumer dans les bars et restaurants après le 1 er Janvier 2008. Et le TOP TEN des raisons d’arrêter de fumer avec la cigarette électronique

A partir du 1 janvier 2008, fumer sera interdit dans les bars, les tabacs, les boites de nuits et les restaurants.



Alors comment continuer quand même à fumer dans ces lieux publics ?

La cigarette électronique est une solution ! Elle est autorisée dans les lieux publics (trains, salle d’attente), les bars, les restaurants…L'autre solution est de transformer son restaurant en club privé pour échapper à l’interdiction de fumer. C’est l’idée que se vantent d’avoir trouvée Virginie Perrier, la gérante du restaurant le Dix-bis à Mont-de Marsan et son avocat Me Frédéric Dutin. Mais comme fumer c'est pas bien (c'est tabou, on en viendra tous à bout !), on va en rester à la première solution...

Pourquoi arrêter de fumer avec la cigarette électronique ?

La cigarette électronique a de nombreux avantages par rapport à une vraie clope. Voici un petit TOP TEN des bonnes raisons d’arrêter de fumer avec la cigarette électronique :

1 : Arrêter de fumer (quelque soit la méthode) permet de gagner en espérance de vie et améliore votre qualité de vie (santé, souffle, sexe, peau, gout, odorat…)

2 : La cigarette électronique ne contient ni goudron, ni monoxyde de carbone, ni acétone, ni ammoniaque, ni aucunes des 4000 autres substances toxiques ou cancérigènes contenues dans une vraie clope.

3 : Arrêter de fumer avec la cigarette électronique est plus facile et moins frustrant que certaines autres méthodes : en effet vous continuez à fumer (mais c’est totalement inoffensif), vous gardez un rituel et vos habitudes. On conserve la gestuelle et le plaisir visuel de la fumée. Une fois arrivé aux cartouches ZERO nicotine, on est vraiment sevré. La cigarette électronique permet également de conserver ses habitudes sociales. Vous pourrez ainsi continuer à prendre votre pause clope avec vos amis et collègues fumeurs sans frustration; et pourquoi pas les convaincre de passer à l'électronique...

4 : La fumée de la cigarette électronique n’irrite donc pas les yeux, ne dégage pas d'odeur et vous pouvez fumer dans votre intérieur sans mettre en danger la santé de vos proches (pas de tabagisme passif car pas de combustion).

5 : La cigarette électronique revient beaucoup moins chère que les vraies clopes. Le prix moyen de la ecigarette est de 100 euros. Elle est amortie dès le premier mois (environ 2 cartouches par mois pour un fumeur moyen). Ensuite le coût d’une recharge est de 1,79 € environ (1 recharge = 1 paquette de cigarette). Soit presque trois fois moins cher qu’un paquet de Malboro.

6 : La cigarette électronique est utilisable dans la plupart des lieux publics en toute légalité.

7 : La cigarette électronique ne jaunit ni les dents ni les ongles

8 : Vous n’aurez plus à chercher partout un briquet quand vous avez oublié ou perdu le votre. De plus, vos poches ne seront plus déformées par les gros paquets de cigarette.

9 : La cigarette électronique ne s’allume pas et ne se jette pas ! La ecigarette est donc écologique et vous ne risquerez pas de mettre le feu à une forêt…

10 : Plus besoin de cendriers mal odorants qui sentent le tabac froid.

Pour terminer, voici ci dessous les merdes contenues dans une cigarette :

dimanche 2 décembre 2007

Témoignage de mon père, ex fumeur : avis sur le Champix et la Cigarette électronique et sa chanson : "ma cigarette electronique"

Peintre et musicien, mon père est plein de talent et de créativité. Il à décidé il y a trois semaines de ré-arrêter de fumer. Je l’encourage et le soutient dans ce dur combat que seul les fumeurs peuvent vraiment comprendre. Chaque fumeur est différent et entretient une « relation » particulière avec la clope. Chaque arrêt est donc unique. Je lui ai fournis tout mon arsenal pour l’aider en cas de coup dur : Yelove , Smoz et une cigarette électronique

Aujourd’hui, je vous livre donc son témoignage sur l’arrêt de la cigarette :

"Mémoires d'un fumeur : mon expérience de l’arrêt du tabac"

J’ai 51 ans, et je suis le père de "Rool". Je fume depuis l’âge de 19 ans plus d’un paquet de cigarettes (Gauloise brune avec filtre) par jour tout en sachant que c’est mauvais pour la santé, que ça pue et que ça coûte cher. Pus jeune, j’avais toujours dit que j’arrêterai de fumer quand j’aurai 40 ans, et puis quand j’ai eu 40 ans, mon père est mort, et j’ai continué.

Ma première tentative d’arrêt fut donc à 45 ans, avec des patchs et le suivi d’un médecin. J’ai tenu très difficilement un peu plus de trois mois et j’ai craqué (période des patch trop rapide? Seulement 3 semaines, manque de soutient de l’entourage? ) . J’ai repris la cigarette comme avant, et même un peu plus.

C’est l’année dernière que j’entends parler pour la première fois du CHAMPIX : un médicament qui permettrait d’arrêter de fumer en vous dégoûtant de la cigarette. Je me suis donc fait prescrire le CHAMPIX en décidant d’attendre le moment opportun pour l’arrêt final.

Et puis cet été, mon fils a arrêté avec comme aide les patchs, et une toute nouvelle invention dont personne ne parle encore: la cigarette électronique.


Je décide alors dans mon orgueil de père d’arrêter également. J'ai également lu le livre d’Allen Carr qui m’a aussi permis de me motiver, et mon fils m’a aussi donné une cigarette électronique, mais je préfère ne pas m’en servir pour le moment, j’ai peur de devenir accro. Je me suis également inscrit à divers sites internet tels que Stop Tabac, ou Stop Smoking qui m’envoient régulièrement des emails de conseils et d’encouragements.

Mardi 6 novembre : début du traitement CHAMPIX. Effectivement les cigarettes prennent très rapidement un très mauvais goût. Malheureusement, je suis tellement intoxique par la nicotine, que je fume quand même presque autant de cigarettes que d’habitude pendant une semaine. Lundi soir je fume ma dernière cigarette en me disant que je vais peut-être finir par devenir un homme libre.

Mardi 13 novembre : Arrêt du tabac. J’ai supprimé également le café qui était toujours associé à la cigarette. Les 3 premiers jours sont hard. Le CHAMPIX aide plus que les patchs, mais le manque est là, et j’ai du mal à me concentrer aussi bien au travail qu’a la maison sur ma guitare. Puis petit à petit avec plus ou moins de bonheur suivant les jours, le sevrage devient un peu moins difficile. J’ai trouvé un truc pour m’occuper l’esprit sans trop réfléchir, à la maison, je scanne mes anciennes photos sur diapositives pour les conserver dans mon ordinateur.

Dimanche 2 décembre : Cela fait maintenant presque trois semaines que je n’ai pas fumé une seule cigarette. Je n’ai exactement pas fumé 520 cigarettes. Je n’ai pas grossi, je suis plutôt fier de moi, mon épouse me soutient et peut m‘embrasser sans se boucher le nez, mes guitares sont contentes de ne plus nager dans la fumée, mais il persiste une sensation de manque, et les cigarettes envahissent toujours mon cerveau. Je me dis que je pourrais essayer la cigarette électronique, après tout, ce n’est pas dangereux, il n’y a pas de nicotine ni de goudrons. J’ouvre donc le coffret, je visse la cigarette, c’est à dire la batterie dans le chargeur, et je branche. Première constatation, ils auraient pu faire le fil 10 à 11 cm de plus que ça n’aurait pas été gênant. Je laisse brancher toute la nuit.

Lundi 3 décembre : Il est 19 h 55. Nous allons bientôt passer à table avec PPDA en regardant les infos. Je prépare ma cigarette électronique. Ce soir, il y a du bar au menu. C’est vachement bon le bar, et en plus, juste grillé au four, c’est diététique. Aux informations, on nous parle encore du réchauffement de la planète, et des Russes et des Américains qui sont les plus gros pollueurs de la planète ( et les fumeurs, est ce que ce ne sont pas des pollueurs, et les bouse de vache, troisième cause de la diminution de la couche d‘ozone., si si c‘est prouvé, mais qu’est ce qu’on peut faire ? ). Après le fromage, mon épouse après un rapide café, se dépêche de débarrasser la table. C’est donc un peu plus tard au salon après avoir zappé sur Nulle Part Ailleurs, que j’expérimente la chose. D’abord, dans la main, c’est beaucoup plus lourd qu’une cigarette classique, mais côté quand même super pratique plus besoin de cendrier. Je précise que je teste la cartouche sans nicotine et sans arôme incongru ( il en existe paraît-il au chocolat ou à la vanille ). Je tire sur ma fausse cigarette, et j’ai vraiment l’impression d’aspirer de la fumée, et un goût persistant reste dans la bouche. Par contre mon entourage n’est pas incommodé. Bien sur ce n’est pas comme avant, mais moi aussi en 3 semaines de non fumeur j’ai changé, et la sensation est somme toute agréable. Le geste de la cigarette normale est une habitude qui devient indispensable. On pourrait alors penser qu’avec la cigarette électronique on retrouve simplement un geste que l’on choisi et dont on n’est plus prisonnier. Rendez-vous dans quelques semaines pour de nouvelles impressions, et de toute façon courage à tous ceux qui ont décidé d’arrêter de fumer, ils sont sur la bonne voie…

Mise à jour du 20 février : la suite de l'arret de la clope de mon père avec Champix et la cigarette électronique

Ça fait exactement 100 jours et 2602 cigarettes non consumées , et franchement ça fait du bien...J’ai retrouvé du souffle, de l’odorat, du goût et surtout de la liberté. La liberté de vivre sans penser à tous moments à la prochaine cigarette que l’on fumera et qui de toute façon vous laissera insatisfait, la liberté et la fierté d’avoir atteint son objectif. Je fais attention à mon alimentation , et j’ai réussi à perdre sans effort 4 kg en un peu plus de trois mois.

Tout n’a pas été tous les jours facile, et aujourd’hui encore il m’arrive de ressentir furtivement des sensations de manque, surtout en période de stress, mais plus les jours passent , plus on se rend compte des bienfaits de l’arrêt du tabac et de la nicotine.

Je suis encore sous Champix, mais à 0,5 grammes seulement par jour, et je me sert toujours régulièrement de ma cigarette électronique. C’est en particulier le soir que je tire avec plaisir quelques bouffées sur ma cigarette électronique qui fonctionne toujours sans problème, et qui ne m’a causé aucun souci. Elle m’a donné l’idée de faire une chanson sur un thème a mon avis encore jamais exploité que j’ai intitulé de façon originale « ma cigarette électronique » : cliquez ici pour l'écouter

Bonne chance et bon courage à tous ceux qui veulent tenter l’expérience d’une vie sans tabac.

jeudi 22 novembre 2007

Test de la cigarette électronique EMTAC

Aujourd’hui je vous propose le test de la cigarette électronique EMTAC. A cause de la grève je suis à la maison (je remercie d’ailleurs tout les agents de la SNCF et RATP pour m’obliger à niquer mes RTT pour rien et pour faire subir la galère aux habitants de banlieue sud (RER A, B et C carrément fermés !!!).


J’ai donc reçu il y a une semaine mon colis contenant la e-cigarette EMTAC. Contrairement aux autres marques, les différents éléments sont emballés séparément (chargeur, câble, cartouches, e-cigarette). Ainsi on a une petite boite de taille réduite en carton blanc rien que pour la ecigarette et sa batterie de rechange. Si sur le coup la présentation globale est moins « vendeuse », c’est par contre beaucoup plus pratique pour transporter son matériel et le glisser dans un petit sac.

Passons au look extérieur de cette cigarette électronique : la partie d’atomisation est en noire et créer donc une « unité » avec les cartouches qui sont noires également. Les batteries sont blanches. L’ensemble fait assez class avec un effet « porte cigarette accentué ».

Le fonctionnement : très similaire à la CIGARTEX , le cigarette électronique de chez EMTAC marche très bien. La fumée est en quantité et obtenue en tirant doucement sur l’embout. Les batteries sont également très semblables.

Le goût me parait légèrement différent de la CIGARTEX ou de la SEDANSA. Ni meilleur, ni moins bon, j’ai mis quelques jours à m’habituer à ce goût pour l’apprécier pleinement.

Mon verdict : une cigarette électronique (ecig) peu connue mais qui mériterait de l’être. EMTAC nous propose un produit de qualité mais à un prix un peu trop élevé.

Les plus :
  • Fumée en quantité
  • Emballage pratique à transporter
  • Look sympa
Les moins :
  • Le goût un peu différent

jeudi 15 novembre 2007

Test et avis du cigare electronique E-CIG

J'ai donc enfin pu tester un cigare électronique. Celui-ci est de la marque E-CIG. Commençons par l’aspect extérieur. C’est un très bel objet, très class : imitation bois cerclé de doré.

Ce cigare électronique a une prise en main est parfaite. Son poids est relativement élevé ce qui inspire confiance dans le produit.

Le goût des cartouches est très agréable. Ces dernières correspondent à peu près à un paquet de clopes. Leurs tailles est plus importantes que celles des cigarettes électroniques et peuvent se viser au bout du cigare. Ainsi la cartouche est parfaitement maintenue et aucun liquide ne coule.

Le fonctionnement est totalement diffèrent de la cigarette électronique CIGARTEX ou de la SEDANSA V.2. Il faut amorcer le système par plusieurs petites bouffés sèches, puis ensuite tirer assez fort dessus. Avec une batterie chargée à bloc et une avec un cartouche neuve, l’E-CIG est un véritable bombardier. Une belle et grosse fumée qui fait vraiment plaisir à voir.


Par contre l’autonomie des batteries n’est pas très longue. Compté bien 2 batteries par jour.

Mon verdict :

Les plus :
  • le look trop class
  • le volume de fumé
  • Presque pas de fuite de liquide grace à un système de vissage
Les moins :
  • durée d’autonomie des batteries
  • devoir tirer dessus relativement fort

dimanche 11 novembre 2007

Test / Avis Happy Caps : Euphori-E (U4E) et Space-E

J’ai découvert les Happy Caps sur Internet en cherchant des mélanges naturels de plantes.

Conmencons par un petit avis sur Euphori-E (U4E) : 8,95 euros les 4 capsules. A prendre par 2. Voici la description marketing du produit : L'Euphori-E (U4E) est un nouveau mélange d'ingrédients qui vous donne un sentiment très heureux et spécial qui dure toute la nuit. Ingrédients : Poivre noir, L-tyrosine, L-arginine, Passiflore, guarana, thé vert, théobromine, synéphrine.

J’ai testé avec ma femme juste avant le déjeuner. Les effets viennent au bout d’ 1 heure sans qu’on s’en rende vraiment compte (pas de montée). Une sensation de bien-être s’installe peu a peu dans notre tête, parfois un tout petit frisson traverse le corps.. On est CONTENT, on sourit, la caissière de chez PICARD m’apparaît très sympathique…Bref on est pas loin de la promesse de l’emballage, proche de l’euphorie…De très bonnes caps donc, sans aucun effet secondaire a signaler.

Happy-caps : Space-E. Space-E est un des XTC à base d'herbes les plus puissants. Cette Happy Caps est un mélange unique d'ingrédients comme Guarana, Ginseng et Yerba Mat. Sentez les picotements sur votre corps et catapultez-vous dans l'espace avec Space-E.

Petit test : j’en ai pris deux vers 11h. Gros coup de boost, mon cœur palpite très vite. Sensation pas du tout agréable. Légère fatigue mais impossible de me reposer…Une sorte d’état de stress permanent pendant 5h. A éviter !!!

samedi 10 novembre 2007

Ça bouge dans le secteur des cigarettes électroniques !

SEDANSA vient de sortir la deuxième version de sa cigarette électronique. D'après eux elle serait plus fiable et ferait 80 % de fumée en plus. Je vous proposerais un test complet très prochainement...

SUPERSMOKER revient avec une innovation intéressante. La SuperSmoker Ultimo est une cigarette électronique de taille classique mais avec un nouveau système d'embout imitant un vrai filtre de cigarette. A voir...


Enfin on entend de plus en plus parler de mini cigarette électronique (la taille se rapproche de plus en plus d'une vrai clope). Après RUTOO, j'ai trouvé A. OCCO qui propose à l'heure actuel ce type de produit. (ces produits ne sont pas dispo de façon officielle pour le sol français)

samedi 3 novembre 2007

Test du YELOVE (chewing wood), le batonnet pour arreter de fumer

Le YELOVE (chewing wood) est un bâtonnet de bois de tilleul légèrement sucré et aromatisé par des huiles essentielles naturelles et biologiques. Ce produit permet notamment de passer son stress lors d’un sevrage tabagique. 2 goûts sont disponibles : menthe ou cannelle-orange.

Après l’avoir essayé, mon verdict est plus que positif ! C’est quand même mieux que de manger ses crayons ou bics (qui font mal aux dents !!! lol) ou que de ronger ses ongles (pas très esthétique). C’est également mieux que les chewing-gum classiques avec lesquels ont fini par avoir la machoire en feu à force de mastiquer comme un bourrin !!! Le gout cannelle-orange est mon préféré.

En plus, le chewing wood donne un p’tit air sympa de cowboy (à la Lucky Luke) !!!

Pour apprecier pleinement le produit il faut prendre bien son temps et ne pas le machouiller trop fort sinon le bois se disloque. Donc sucer le lentement…

Bref, c’est un bon produit vraiment original, qui détend et qui peut être sorti lors d’une envie forte de fumer, ou bien simplement pour se relaxer et éviter de grignoter devant la télé !!!

ATTENTION : la production de YELOVE (chewing wood) a été arrêtée.

jeudi 1 novembre 2007

Test cigarette electronique cigartex et bilan apres 1 mois et 3 semaines d’arret

1 mois et 3 semaines d'arrêt de la cigarette. Mon sevrage se passe toujours bien. J'en suis à 700 clopes non fumées et 180 euros économisés. Bon j’avoue fumer quelques clopes certains vendredi ou samedi soir (je sais, c'est pas bien du tout !) mais sinon 0.

Ce week-end je suis passé aux patchs en dessous. Je prends maintenant les Nicopatch 10 mg/16h. Je n’ai pas ressenti de manque particulier donc tout va bien.

En complément j’utilise toujours ma cigarette électronique
. J’ai enfin pu tester le modèle de chez CIGARTEX. Leur cigarette électronique produit une fumée importante de façon souple (en tirant dessus lentement). A noter qu’il existe différents goûts. J’aime d’ailleurs beaucoup le goût fruit. Leur cigarette électronique est de qualité. Elle est vendue environ 100 euros.

jeudi 18 octobre 2007

Inhalateur d'alcool sans liquide (e-alcool) : l'alcool électronique vaporisé, la nouvelle tendance aux USA...

Une nouvelle méthode de consommation d’alcool a de plus en plus de succès dans plusieurs pays (Royaume-Unis, Canada, etc.). Cette nouvelle façon de "boire" est connu sous le nom de code AWOL (Alcohol with Out Liquid).



Le produit se présente sous la forme d’un inhalateur qui vaporise un gaz composé d’alcool et d’oxygène. Celui-ci procure rapidement la sensation de bien-être bien connu des buveurs d’alcool. La différence ici est qu’à priori cette méthode a pour grand avantage de ne pas aboutir sur une gueule de bois le lendemain matin.

Les machines d’AWOL fournissent les consommateurs dans les bars grâce à un tube, une version moderne des "Narghilés" qui sont aimés des orientaux et indiens.

Le gouvenement canadien a recemment exprimé sa volonté d’interdire l’AWOL sur son territoire. Il a déjà été banni de 17 états américains.

Et les consommateurs? Peter Rosegarten, 37 ans, assis sur un canapé vendredi soir, a essayé le mélange sans alcool. "Je le ferais parce que je ne bois pas d'alcool mais que j'ai envie d'une stimulation. J'ai l'impression que l'oxygène fait tourner la tête", dit-il, satisfait.

Source : AP


Enfin, ci dessous une petite vidéo sur les conséquences parfois sexy d'une consommation excessive d'alcool...


Voir aussi :

dimanche 2 septembre 2007

Cigarette electronique bilan de mes 3 premieres semaines d’arret

Ma cigarette électronique est vraiment rentrée dans mes habitudes. La semaine dernière elle était tombée en panne et j’avais véritablement un manque ! Le manque était surtout comportemental, la gestuelle…

Passons aux chiffres chocs ! : 3 semaines d’arret du tabac c’est:
  • 500 heures sans fumer !
  • Environ 75 euros d’économisé !
  • 300 clopes non fumées !!! (essayer de vous représenté un tas de 300 cigarettes ! c’est ENORME !!!)
Passons aux bienfaits de l’arrêt :
  • Plus de bouche pâteuse
  • La gorge ne gratte quasiment plus
  • Mes doigts ne sont plus jaunis par le tabac
  • Mon haleine est nettement plus agréable (dixit ma copine)
  • Meilleure santé sexuelle : je bande comme un taureau ! lol

Par contre :
  • pas d’amélioration significative sur les maux de tête ni sur mes yeux
  • depuis 1 semaine, fatigue assez importante, je m’endors plus tôt !!!

mardi 21 août 2007

Precision cigarette electronique et reflexion sur Quand a-t-on envie de fumer et comment resister ?

J’ai arrêté de fumer depuis 9 jours ! Toujours patché ! Je vais bien ! A part un dimanche très difficile je n’ai pas eu de grosses envies. La cigarette électronique est rentrée dans mes habitudes et m’aide vraiment efficacement. Avec les cartouches a 0 de nicotine, il ne reste que le gout et la fumée de vapeur d'eau. On continu a avoir le geste, sa pause fausse clope...On est moins énervé puisqu'on peut tirer sur quelque chose.

Petit point sur mon impression de gorge qui gratte suite à l’utilisation de ma cigarette électronique. Le produit qui se rapproche le plus de la cigarette électronique est l’inhalateur de nicotine. Voici ses effets indésirables (source : http://www.stop-tabac.ch) :

Effets indésirables: Aucun effet indésirable sérieux n'a été rapporté pour l'usage de l'inhalateur. Les effets secondaires possibles mais rares sont les maux de tête, la nausée, et les brûlures d'estomac. On peut ressentir une irritation de la bouche et de la gorge et une légère toux.

Quand a-t-on envie de fumer (auto-analyse) et comment résister ?

- Au cours d’un moment conviviale (apéro, bouffe entre potes…)
- Quand on s’emmerde ! On fume souvent quand on a rien a foutre, ça fait gagner 5 minutes…
- Dans les moments de stress comme une bonne grosse réunion de crise en entreprise ou quand on est bien énervé !!!
- Dans les moments joyeux ou a chargés émotionnellement
- Apres les repas ou un café
- + toutes les clopes reflexes (quand on croise un pote, en sortant du boulot, en voiture, au téléphone…)

Bref toutes les raisons sont bonnes pour allumer une clope. Autant de pièges à éviter pour ne pas craquer et refumer une clope. L'arrêt de la clope c'est aussi un changement d'habitude c'est ca qui est dure.

Alors comment vaincre la cigarette ?

Pour moi la clé du sevrage c'est vraiment la conviction et sentir les effets positifs. Plutôt que de considérer l'arrêt de la cigarette comme une épreuve et une privation, il faut se rendre compte de la chance qu'on a de ne plus fumer...et de subir tout ses méfaits. C'est une nouvelle vie qui s'ouvre à nous. On se retrouve en enfance en fait, comme avant.... Souvenez-vous avant vous n’aviez pas du tout envie ni besoin de fumer, et vous ne vous en portiez pas plus mal. La volonté et la motivation sont également essentielles. La victoire sur le tabac apporte beaucoup de fierté.

Ce qui m'aide aussi c'est de découvrir tout les dangers du tabac (notamment des vidéos chocs) , ça renforce ma conviction que j’ai pris la bonne décision. Et comme je sens déjà les bienfaits de l'arrêt, je me sens bien et confient pour la réussite de mon sevrage.

Voici les vidéos à propos de la cigarette (à regarder absolument) :

http://fr.youtube.com/watch?v=0vM7abpz4Bg
http://fr.youtube.com/watch?v=yRxVtHLe5VI
http://fr.youtube.com/watch?v=-KfayYyJgqI
http://fr.youtube.com/watch?v=EX69vy239yg
http://fr.youtube.com/watch?v=QLpK0nhfmHQ
http://fr.youtube.com/watch?v=nZluhoFyluM

Ca fait plus que réfléchir !!! En tout cas en image ca a plus de force que tout les long discours !

Ps : Merci à Luc Dussart pour son complément d'infos dans le billet précédent notamment sur le chewing-gum : « L'alcool, le café et mâcher une gomme ont tous pour conséquence d'augmenter (ou favoriser) une envie de fumer. »

Je cherche des trucs sympas qui détendent ou qui font plaisirs pour remplacer les clopes. Si vous avez des des idées n’hésitez pas à laisser un commentaire !

jeudi 16 août 2007

5 ième JOUR : Patché, motivé, et content !!! et toujours avec ma cigarette électronique

Le petit craquage de mardi soir m’aura énormément appris. Je continu mon arrêt !

Comme je l’ai longuement expliqué hier la cigarette que j’ai refumée n’avait plus le même goût. Goût écœurant et odeur repoussante.

Alors comment replonge t-on dans la cigarette ? Auto – analyse et conclusions à en tirer :

Mardi soir, j’ai donc fumé en tout 5 clopes avec deux p’tites bières. Le goût différent d’avant ne me plaît plus mais associé à une légère ivresse les clopes deviennent meilleures.

Le lendemain matin, je décide de prendre un café (ça aussi j’ai arrêté normalement) et une clope…Le goût commence à redevenir normal…Puis 1 heure plus tard seconde clope du matin, le goût est redevenu totalement identique à avant mon arrêt…Là on est proche de la possibilité d’une reprise !

Et là, je sors mes patchs, des 16mg/16h (que j’avais en réserve rapporter de l’hôpital par ma femme). J’me dis on essaye et on verra bien. Je colle. Au bout de 2 minutes ça me gratte mais cette gêne disparait après 3 heures environs. Le manque ne se fais pas ou quasiment pas sentir de la journée. Et j’ai décidé de m’occuper : rangement, shopping, film, sexe…plutôt que de tourner en rond en stressant comme un porc. La journée c’est donc terminée sans aucun souci et la nuit à été parfaite.

Je n’ai même pas touché à ma cigarette électronique ni au gomme de nicotine. Par contre je mâche beaucoup de chewing-gum sans sucre et de bonbons sans sucre. Je commence à avoir mal à la mâchoire ! Ça m’énerve d’avoir tout le temps un truc dans la bouche mais j’ai l’impression que ça m’aide…

J’ai décidé aussi de me mettre moins la pression. Si la possibilité d’une reprise intervient le lendemain matin, il suffit donc de ne pas avoir de paquet chez soi et d’être « fort ». Se laisser la possibilité d’en refumer une éventuellement en soirée ou évènement exceptionnel permet vraiment de relâcher la pression et de ne pas se dire en chialant que l’on ne pourra plus jamais tirer une taffe.

J’ai bien conscience que c’est un peu flirter avec le danger. Cette autorisation de clope doit donc vraiment être exceptionnelle, contrôlée et entourée. Si ça se trouve avec le temps la clope à encore plus un sale goût donc on a plus du tout envie. En fait on allume une clope, on la trouve dégelasse et on la jette voilà ! Autre point à voir, peut-on boire un verre / bière en fin de semaine sans toucher une cigarette….faudra tester…

Après 4 jours et demi d’arrêt les effets positifs se font déjà sentir !!! Trop content !!! Ça motive vraiment !!! :
  • Je n’ai plus la bouche pâteuse et ma salive est normale
  • Le mal de gorge diminue
  • Je ne pu plus de la gueule du tout (grâce aussi à l’arrêt du café) ni des mains
  • Un peu moins fatigué que d'habitude
  • Ce matin au taffe on m’a dis que j’avais bonne mine ?!? (j’arrive même pas à y croire ça !!)
Bref maintenant ça rool (beaucoup mieux que les 2 premiers jours d’arrêt), je continu de regarder les sites d’information sur les méfaits du tabac et ma femme va bientôt me faire une visite privée de son service à l’hôpital (cancérologie ORL, 90 % de cancers du fumeur…). Je vais aussi enfin utiliser mon baladeur MP3, j’pense que la musique peu aider. Samedi je vais allez tapez un mur au tennis et m’acheter des trucs pour faire du sport à Décathlon.

Ce soir j'ai tenté d'apprivoiser ma cigarette électronique. Je me suis mis dans mon gros fauteuil avec un coca light (avec glaçons) et un mini toast au pâté...puis une p'tite cession de cigarette électronique. Résultat : un effet plutôt mieux que les autres jours, ça détend un peu. Et surtout la constatation qu'une des deux batteries ne marche pas correctement. C'est pour ça que j'étais obligé de tirer comme un malade dessus. Là avec l'autre batterie, tirer dessus devient nettement plus naturel. Par contre on dirait que ça gratte un peu la gorge.

Je résume donc ma méthode :

  • patch
  • cigarette électronique si crise de manque
  • moins de pression
  • + d’activités
  • se rappeller souvent des effets positifs deja acquis

mardi 14 août 2007

Premier bilan au matin du troisième jour d’arrêt

J’en ai trop marre. La cigarette électronique ne fait pas du tout l’effet d’une clope. On ne prend quasiment aucun plaisir à tirer dessus. En fait ça défoule et occupe les mains ! Le goût n’a rien à voir avec une vrai clope, et commence à m'écœurer. La teneur en nicotine n’a pas l’air très élevée donc on est obligé de tirer dessus jusqu'a plus souffle pour avoir un semblant d'effet ! (Mise à jour du 18/08/2007 : en fait il s'avère que l'une des batteries est defectueuse, avec l'autre ça marche beaucoup mieux. Au fur à mesure des jours je m'habitue au gout...)

Je pense que je vais rapidement passer aux cartouches inférieures. Je veux arriver à 0 goudron, 0 CO2, 0 poisons, et 0 nicotine rapidement pour voir si mon si l’effet bénéfiques sur ma santé est réel.

Ce matin j’me suis fait la réflexion que si dans 1 mois aucun des points de ma liste ne c’est amélioré je me remets à fumer. Réflexion sûrement très con mais je craque un peu.

Je tourne en rond, je souffre, je m’emmerde…mais je tiens….Ai-je choisi la bonne méthode ? Je me dis que le couple Champix + cigarette électronique avec cartouche à zéro nicotine pourrait avoir de meilleur résultat sur le long terme...

Le problème quand on arrête la cigarette c'est qu'on est obligé de tout arreter : pas de café ni d'alcool car ca donne trop envie de fumer, et quand doit faire attention à ne pas grossir...Bref on se prive de tout...Il nous reste quoi ??? JE REVE D'UNE CLOPE AVEC UNE BONNE BIERE OU UN CAFE !

Quel chance on les non-fumeurs de n'etre jamais tomber dedans....

19h15 - Je viens de refumer une cigarette

Enervé, déprimé, j'ai été m'acheter un paquet...

J'ouvre et je sent une cigarette. L'odeur me parait plus forte qu'avant. Ça me rappel la première cigarette que j'avais piquée a mon père.

J'allume la clope, le goût n'est pas comme avant (mémé après un café). Limite repoussant et écoeurant...Bref j'suis pas convaincu !

Par contre l'effet relexant est immédiat, ca me casse un peu, et sur le coup j'ai l'impression d'être moins fatigué et que mes yeux sont plus grands ouverts. Ensuite je suis juste fatigué, un peu mou et très nerveux, crispé. Je sens aussi les palpitations de mon coeur. Mais finalement je ne me sens pas "mieux" avec cette clope et je sens déjà que le petit "monstre nicotine" s'est réveille et demande d'autres clopes...

La cigarette est vraiment un piège, je n'est pas encore trouvé la clé pour m'en défaire...Cet arrêt tourne au test, je décripte mes réactions, cerne les dangers, mais je cherche toujours comment se détendre et être bien sans clope. Ou bien mon problème est l'association clope + bière.

Bref je crois que je n'aime la clope qu'avant une p'tite bière, en soirée ou week-end pour me détendre. Est-il possible d'avoir une consommation raisonnée et épisodique ?
Champix permet-il un sevrage plus facile + efficace. Je pense que j'aurais du me faire suivre par un médecin et des consultations. Ce qui est con aussi c'est que le tennis ne commence que dans 2 mois. Je pense que le sport m'aurai aider. (j'aime pas le jogging !!!)

dimanche 12 août 2007

Je viens de fumer ma derniere cigarette !

J'ai fumé ma derniere cigarette ce dimanche 12 aout a 4h09 du matin. J'ai jeter rapidement et violemment le briquet et le cendar dans la poubelle. J'ai retarder au maximum l'allumage de cette dernière clope et je l'ai fumer vraiment jusqu'au bout (chose que je ne fais jamais ) en l'insultant et en pensant a tout le mal qu'elle fais ! C'était la derniere de toute ma vie...

C'est comme se jeter dans le vide....Je n'est jamais tenter d'arrêter auparavant et ça fais plusieurs mois que ca me stressait ! Je vais reussir du premier coup, je le veux ! Je me motive en relisant ma liste des bienfaits et avantages de l'arret de la clope. Je sais également que la cigarette électronique devrait combler mon manque de nicotine et gestuel... Un peu égoïstement je me motive aussi en me disant que si je réussi je serait plus fort que certaine personne qui ont échouer. (le challenge et la compétition peuvent parfois etre de bon stimulant je pense)

Je me suis inscrit sur tout les forums d'arret de la clope pour trouver du soutien. J'ai resorti ma fausse cigarette SMOZ pour la mâchouiller.

Je vais me coucher, si j'arrive a trouver le sommeil. J'espère que demain matin tout ce passera bien...mais je flippe grave !!! Une peur immense !!!

vendredi 10 août 2007

Premier essai - apercu de la cigarette electronique


Ah y est !!! Je suis rentré du boulot et j'ai sauté sur ma cigarette électronique pour voir si elle marchait !!! (après une très longue charge) Réponse OUI !

Voici à quoi ça ressemble quand on démonte les 3 parties de la cigarette électronique :


- Alors en fait les batteries, faut les charger plus que 8h la premiere fois ! au moins 12h.

- Quand au liquide et la cartouche qui tenait mal, j'en ai changé et je n'est plus le problème

- Il faut vraiment apprendre a tirer dessus correctement , c'est a dire assez doucement et assez longtemps...pas de petites taffes profondes.

- La fumée : positivement surpris ! En quantité (je fume des gauloises lights je precise).

- Le gout : rien a voir avec une cigarette mais pas désagréable ! et puis pas la gorge qui gratte.

- Par contre pour arrêter de fumer avec ça il faut être a mon avis extrêmement motivé (c'est mon cas); ma date d'arret fixer au 11 aout (cad demain) me fait grave flipper !!!

lundi 6 août 2007

Achat cigarette electronique Sedansa

Bon, apparemment la cigarette électronique SUPERSMOKER est déjà en rupture de stock au Pays-bas, et introuvable en Belgique. D'ailleurs on n'entends plus trop parler d'eux...

J'ai trouvé une autre marque de cigarette électronique : SEDANSA. Étant pressé d'arrêter j'ai commandé aujourd'hui après avoir eu la confirmation de l'avoir en 3/5 jours...

dimanche 5 août 2007

Reaction sur la cigarette electronique

Apparemment mon article sur la cigarette électronique vous à plu, vous êtes très nombreux à me demander par email plus de détails sur le fonctionnement et les effets de cette cigarette électronique : quelles sensations cela procure t-il ?, le goût imite t-il bien celui d'une vrai cigarette ?, la produit liquide contenu dans la cartouche peut-il être dangereux si on l'avale ? , quel est le taux de réussite de l'arrêt du tabac avec cette e-cigarette ?....
J'ai très hate de pouvoir vous répondre mais malheureusement je n'est pas pu la testé encore. Malgrès tout j'ai vraiment confiance dans cette nouvelle approche de la lutte pour arrêter de fumer.

Les 2 principaux concurrents devraient sortir leurs produits quasi simultanément :

Cigartex (France) : pré sortie au alentour du 20 août, sortie officielle le 15 septembre. Cigartex est la seule marque officielle pour la france. Son brevet est déposé et ses produits sont vérifiés.

Supersmoker (Belgique) : pré sortie le 1 août, sortie officielle le 21 août.

De nombreuses questions restent en suspens :
- Pourra t-on trouver ces produits ailleurs que sur les sites des fabriquants ? si oui ou acheter Supersmoker et Cigartex ?
- Quelle sont les différences entre ces deux fabriquants de cigarette électronique ?

Sur le forum "Atoute", une personne apparemment bien renseignée indiquait que la Cigartex serait un produit de plus haute qualité.

samedi 4 août 2007

E-cigarette : la cigarette electronique

Je vous parle aujourd'hui de la méthode que j'ai choisi pour arrêter de fumer : la E-cigarette : la cigarette électronique.
La cigarette électronique a été inventée en 2003 par un japonais. Ce dernier n'a pas protégé suffisament sont invention. Le groupe Golden Dragon à été l'un des premiers à commercialisé le produit. Il n'y a pas de brevet exclusif sur la cigarette électronique, chaque entreprise maitrise une partie ou un composant du produit qui lui est propre, et/ou se fournit dans l'une des nombreuses usines de fabrication (la qualité est donc variable suivant le lieu de fabrication).

Après
de nombreuses recherches sur le net, il s'avère que le produit existe donc déjà dans certains pays et devrait déferler à la rentrée en France. Plusieures marques se disputent deja le marché : Sedansa (belgique), Cigartex (France), Ruyan... Je suis très pressé de tester cette e-cigarette. ..

Depuis quelque temps cette cigarette électronique commence à faire parler d'elle sur le net et dans les journaux . Sa sortie à été plusieurs fois reculer en France (pour raison d'homologation); mais cela ne devrait plus tarder. (date de sortie officielle de la cigarette électronique prévue pour le 15 septembre 2007). Il existe aussi d'autres versions versions : la pipe électronique (e-pipe) et le cigare électronique (e-cigare).

Voici une vidéo de la e-cigarette en action :

Voici le concept (source : cigartex.com)


Ce petit bijou de technologie, appelé e-cigarette outre atlantique, reproduit à la perfection le goût d’une cigarette blonde.
Il n’y a pas de combustion donc pas de goudron, monoxyde de carbone, acétone et autres 4000 substances toxiques ou cancérigènes produites par une véritable cigarette. Qu’on la choisisse pour s’arrêter de fumer ou pour continuer sans se détruire la santé, la Cigartex est la solution pour en finir avec les maladies liées au tabagisme et au tabagisme passif.

Etape 1 : utiliser les cartouches dosées à 16 mg de nicotine
Etape 2 : utiliser les cartouches dosées à 11 mg de nicotine
Etape 3 : utiliser les cartouches dosées à 6 mg de nicotine
Etape 4 : utiliser les cartouches sans nicotine

Résultat de cinq années de recherches et pas moins de douze brevets, la Cigartex ressemble a une cigarette, a le goût d’une cigarette mais n’en est pas du tout une. Sa fumée est le résultat de l‘évaporation et de la pulvérisation a chaud d’un liquide alimentaire au goût de tabac blond incroyablement reconstitué additionné ou non de nicotine pure a différentes doses. Le tout est enfermé dans une cartouche jetable. Sa diffusion est controlée par un microprocesseur de dernière génération dix fois plus petit que celui d'un PC. Le système n’émet aucune substance cancérigène. Le résultat est bluffant, l’on a vraiment l’impression de fumer une véritable cigarette.


Je mise beaucoup sur ce produit qui comporte de nombreux atouts pour réussir :

- ne contient aucune de 4000 substances cancérigène d'une cigarette classique
- on continue a fumer, donc on garde le geste et l'aspect pause/détente
- comme les patch, on diminue la dose de nicotine progressivement jusqu'à zéro

vendredi 3 août 2007

Liste : Mes motivations pour l'arret de la clope et ma methode d'arret

Date d'arret : dès la sortie officielle de la cigarette électronique (entre le 11 aout et le 15 septembre)

Mes motivations par ordre d’importance :

1) Ne pas mourir (la cigarette tue; c'est écrit sur le paquet !)
2) Être plus en forme (la cigarette rend léthargique à long terme et fatigue l'organisme)
3) Ne plus avoir mal au crane (les maux de tête et migraine sont déclenchés et/ou amplifiés par le tabac)
4) Ne plus avoir mal aux yeux (la fumée irrite très fortement les yeux et crée des cernes)
5) Ne plus avoir la gorge qui gratte
6) Ne plus avoir la bouche pâteuse (et retrouver le goût; ne plus être obligé de mettre 3 tonnes de sel..)
7) Pouvoir reprendre sérieusement le tennis ou autre sport (car la cigarette essouffle)
8) Être libre
9) Faire plus de bisous et me faire tripoter (il est démontrer que les rats sous effet de la cigarette supporte moins le contact)
10) Avoir une bite de taureau (lol)
11) Faire de petites économies

Comment

1) Cigarette électronique
2) Gomme a macher (nicorette) et Chewing gomme sans sucre
3) Fausse Cigarette SMOZ
4) Patche si necessaire
5) Reprise du tennis
6) Arrêt du café (car le café est très mauvais également, cf un excelent article sur ce sujet)

mercredi 1 août 2007

Un soutien gorge pour arreter fumer, une japonaise ultra sexy, et un décolleté plongeant !!!

Un petit billet « plus léger » histoire que mon blog atteigne son quota de filles sexy et de jolis seins…

La société de lingerie Triumph international a dévoilé à Tokyo un prototype de soutien-gorge antitabac dont l'objectif est d'aider les femmes à arrêter de fumer grâce à une capsule diffusant une odeur de lavande censée calmer le sentiment d'irritation lié au sevrage tabagique.



Baptisé "Soutien-gorge manifeste contre le tabac", ce prototype blanc à la forme pointue est décoré du pictogramme officiel "Interdiction de fumer" représentant une cigarette noire dans un cercle rouge. (super sexy)

La capsule, également disponible au parfum jasmin, s'insère dans le décolleté du soutien-gorge. Selon la compagnie, l'odeur qu'elle diffuse transforme le goût des cigarettes pour le rendre désagréable.

Source : Reuters

C’est sur qu’avec une démonstratrice japonaise aussi sexy il vont en vendre des tonnes !!!

dimanche 29 juillet 2007

J'ai testé la fausse cigarette SMOZ ! Voici mon avis...

Suite à un numéro de l'émission Capital sur M6, j'ai découvert la fausse cigarette SMOZ ! Le concept : un bout de plastique qui imite une cigarette sur lequel on"tire" un mélange de valériane (plante déstressant) et de menthol. SMOZ ne s'allume pas (sinon le plastique ça fond et ça put !!!), ne dégage aucune fumée, et ne contient aucune substances cancérigènes.

C'est censé nous aider dans l'arrêt de la cigarette en comblant le manque gestuel. Ce qui est agréable c'est l'imitation du filtre. A cet endroit le plastique est différent, un peu mou. Donc quand on est bien énervé ça détend de le machouillé. La durée de vie de SMOZ est d'environ 5 jours pour un fumeur moyen (env 10/15 clopes par jour).

Le test ! Verdict !

Dès le lendemain je me suis mis à la recherche du produit miracle. Après une dizaine de pharmacie et un coup de fils à la société mère , j'ai enfin puis acheter le fameux produit miracle.

 
J'extrais rapidement cette cigarette de son tube plastique et je tire....................et...............et ben pas grand chose. L'effet est plutôt minime la première fois qu'on essaye SMOZ. Ensuite on apprend à mieux s'en servir. En la penchant légèrement vers le haut le goût et l'effet parait plus prononcé. J'ai testé le parfum fraise (un peu trop léger) et le parfum citron. Après avoir tiré plusieurs fois dessus on sent un très très léger apaisement (effet de la valériane). De plus si on fume une vrai clope après , cette dernière a un sale goût.

Un produit qui n'est certe pas miraculeux mais qui peu venir en complément d'un substitut nicotinique (gomme ou patch). Il permet d'occuper les main et ça détend un peu de tirer dessus. Par contre ne vous attendez pas à retrouver l'effet d'une cigarette ni au niveau du goût ni des sensations. La produit ne dégage aucune fumée. C'est donc complètement inoffensif pour la santé.

samedi 28 juillet 2007

Un petit mot sur les inhalateurs (ou inhaleur) de nicotine, prise de poids...

Un petit mot sur les inhaleurs / inhalateurs de nicotine. Ce système est finalement tres proche de la cigarette électronique mais sans le gout ni fausse fumée.

Un inhaleur, cela ressemble à un petit bout de cigarette, cela apporte des bouffées de nicotine et en plus, ce n'est pas dangereux. Grâce à cet inhaleur chargé en nicotine, il est possible d'arrêter de fumer, tout en conservant la gestuelle. Au choix : vous pouvez " mâchouiller " le plastique ou prendre quelques bouffées. Cependant, comme les autres substitutions nicotiniques orales, ce traitement n'est pas efficace pour l'arrêt si ne s'y associe pas la volonté d'arrêter.

La nicotine seule ne serait pas dangeuse

Non la nicotine n'est pas dangereuse pour votre santé car elle n'est pas la cause des multiples maladies dues au tabac.. Par contre la nicotine est responsable de la dépendance
Arme anti-kilos efficace : le traitement de substitution nicotinique (patch, gomme, spray, pastille microtab ou inhalateur) permet de différer le problème en maintenant l'apport en nicotine. Si une éventuelle prise de poids doit avoir lieu, elle ne se fera qu'à la fin de ce traitement, soit environ 3 mois après l'arrêt du tabac.

vendredi 27 juillet 2007

La décision d'arreter de fumer et petite présentation

Rool, 27 ans, 10 ans de clope.

Bon voila on y est ! Depuis 1 an je réfléchis à arrêter de fumer. J'ai lu environ 1500 pages sur le net, une trentaine de brochure et le livre d'Allen Carr. J'ai décider qu'avant la fin 2007 je me serait débarrassé de cette merde ! J'me rappel aussi qu'il y a quelques années un pote disait "j'arrête quand je veux" . Je pensais aussi pareil. ...Mais voila, aujourd'hui après 10 ans de tabac, se défaire de la clope n'est plus aussi facile !!!

Ma copine ( kikou ma saucisse d'amour) est infirmière et m'a donc ramenée de l'hôpital toute la gamme de substitut existant : patch, gomme...Mais je cherche une solution qui me permettrait de combler le manque gestuel et qui ne me coupe pas des autres.

En tout cas, elle est très contente de ma décision, et j'espère qu'elle me soutiendra efficacement dans les hauts et les bas du sevrage. J'arrete de fumer dès que la cigarette électronique est disponible...